Invendus de chrysanthèmes et cimetière

Dans le contexte sanitaire actuel que nous traversons, la Municipalité a décidé de racheter les invendus de chrysanthèmes des commerçants Ruffécois (Aitres Créations, Baobab, Delbard).

Ces fleurs sont destinées à embellir les tombes du cimetière de Ruffec qui ont été oubliées ou pour lesquelles les familles n’ont pas pu se déplacer.

Les services techniques se sont chargés de les transporter et les déposer.

cim_fleur1

cim_fleur3