NOUVEAU COMMERCE

Une nouvelle commerçante a rejoint le centre-ville de Ruffec depuis le 1er avril.
Séverine Rousseau a ouvert son magasin de vêtements pour enfants (0 à 14 ans) Ô mômes, 14 Place Aristide Briand, dans les locaux de l’ancien pressing Demay.
Elle sera ouverte du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h et en non-stop les mercredis et samedis de 9h à 19h mais travaille déjà à la mise en place d’un click and collect via la page Facebook de sa boutique.

Rencontre.

Ville de Ruffec : Bonjour Séverine ! Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre parcours ?

Séverine Rousseau : Bonjour ! Je suis Séverine Rousseau, j’ai 45 ans et suis maman de 4 enfants. Je suis native de Limoges mais habite le secteur depuis maintenant 27 ans. J’ai travaillé avec les enfants tout au long de ma carrière dans différents domaines, notamment en tant qu’assistante maternelle et agent départemental au sein de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Qu’est-ce-qui vous a donné l’envie de monter ce projet ?

S.R. : La quarantaine fait que j’ai eu envie de changer et aussi d’essayer de me mettre à mon compte. Une volonté aussi de participer à dynamiser le centre-ville et de proposer un commerce adapter à la vie locale.

Pourquoi les vêtements ?

S.R. : Mis à part GEMO, il n’y avait pas de magasins de vêtements pour les enfants. Il y avait donc une possibilité dans ce domaine-là. Une petite place pour moi ! Maintenant, il y a deux enseignes sur Ruffec, une en zone et une en centre-ville, pour habiller nos petits bouts.

Qu’est-ce-que vous proposez ?

S.R. : Je reste sur des gammes de prix moyens, abordables pour tout le monde. Ce sont des vêtements et accessoires avec les héros de nos enfants mais aussi une gamme chez Lee Cooper et Lulu Castagnette. Ce sont des vêtements qui intéressent les enfants. Même si ce sont les parents qui ont le porte-monnaie, c’est essentiel que les enfants aiment ce qu’ils portent. Je n’ai pas de gros stocks comme les grandes enseignes pour pouvoir tourner régulièrement. J’ai aussi toute une gamme colorée pour les bébés. Je propose également des articles pour les prématurés car je sais que c’est compliqué de trouver. J’ai une gamme assez complète mais je reste à l’écoute de mes clients ! Je suis dans 40m2 donc ça se remplit vite ! Il ne faut pas trop charger pour que les gens voient au 1er regard ce qui les intéresse. Il faut que parents et enfants y trouvent leur compte ! J’ai pris le risque de quitter la fonction publique, en plus en plein COVID, mais j’espère rester longtemps et fidéliser la clientèle.

Comment s’est passée votre première journée ?

S.R. : Très très bien. Il y a eu du monde toute la journée. Seulement deux clients sont repartis sans achat. Les gens étaient ravis des couleurs et de l’accueil. C’est une place animée, il y a du passage. Les voisins sont très sympathiques. Des commerçants sont venus se présenter à moi et ont été très accueillants.

Merci Séverine d’avoir répondu à nos questions ! Nous vous souhaitons le meilleur dans votre nouvelle activité malgré un départ dans un contexte difficile.

S.R. : Merci à vous. Nous allons essayer de nous en sortir malgré tout et travaillons à la mise en place d’un click and collect par le biais de la page Facebook et peut-être également via Instagram.

Propos recueillis le 2/04/2021.

Image